personnage Shiatsu Tours





Delphine Bourdier Shiatsu Tours



Un parcours entre Art et Shiatsu

Comment conserver au mieux notre capital santé ? Comment prévenir la maladie ? Comment renforcer au mieux notre Corps et notre Esprit ? Ces grandes questions se posent à notre époque où mal-être et douleurs submergent notre quotidien.

Mon parcours dessine une réponse : revenir aux traitements naturels, considérer la globalité de notre corps, travailler sur nos énergies, se préparer au passage des saisons, veiller à une alimentation saine, créer, se libérer et cultiver notre être, faire des exercices de Qi Gong, avoir recours à la méditation, et enfin recevoir des soins Shiatsu!

Delphine Bourdier Shiatsu ToursEn savoir plus...

Mon chemin débute de façon inhabituelle à l'École supérieure des beaux Arts de Tours où la création me porte à me rapprocher de la danse contemporaine et des arts corporels (performance). Mes créations se tournent vers la transmission par le Toucher : des danses éphémères avec la lumière transmettent un nouveau regard sur le corps et l'Énergie qui l'anime, (2002 - 2009). Mon père pratique le Shiatsu et me transmet au cours de cette période la connaissance de cet art du toucher.

Je rencontre en 2006 la pratique du Shiatsu, véritable thérapie par le Toucher, et j'ai alors le sentiment de rencontrer véritablement ma voie. La rencontre du Shiatsu et de la médecine chinoise fût pour moi la révélation de revenir aux sources de la santé du corps et de l'esprit. Cet art manuel viendra prendre la suite de ma démarche artistique où là tout se joue entre le receveur et donneur en l'espace d'une séance.

Ma formation commence à Paris avec Bernard Bouheret et l'École de Shiatsu thérapeutique où puissance, profondeur et dynamisme s'allient à une ouverture sincère du Cœur, (2006 - 2011). Cet enseignement est issu de la lignée japonaise de l'École Hakko Ryu, École de la « 8ème lumière » basée sur la pratique du Koho Shiatsu, un Shiatsu profond et dynamique en lien avec l'art martial du Ju Ji Tsu. Cette pratique ancestrale a été transmise par maître Okuyama (1902-1987) à Thierry Riesser puis à Bernard Bouheret, son élève.

Paris puis ensuite Bruxelle, Genève ma pratique s'enrichit des plus grands maîtres européens tels que Yuchi Kawada, issu de l'enseignement en direct de Masunaga. Je suis des séminaires à la fédération d'Hakko Ryu au Japon (ffstj), la source ancestrale du Shiatsu (2010 - 2014).

Lauréate du défi jeune de la Région Centre en 2010, je m'installe en Touraine en cabinet et reçoit en séance individuelle de Shiatsu.

Dans une voie de transmission, je crée l'École de Shiatsu traditionnel de Touraine où j'anime des ateliers d'initiation et dispense une formation complète au cœur de Tours ; afin de transmettre à tous la voie du soin, l'Esprit de la pratique Shiatsu




Les mains d’un maître, Sensei Kawada

Issu de la lignée de Masunaga, Yushi Kawada est un grand maître japonais vivant à Bruxelles.

Sa pratique du Shiatsu est basée sur la puissante pratique des merveilleux vaisseaux et sur le principe de transformation du Yi King (oracle chinois basé sur le principe de transformation).

Je fais l’expérience en suivant ses enseignements depuis 2012 – 2013 du sens profond du Shiatsu : l’accompagnement des mutations de l’homme est la base du soin - et l’aide à l’accomplissement de la nature humaine est la véritable source de la Santé.

Je fais depuis chaque jour l’expérience que le Shiatsu est l’art d’accompagner l'humain dans la traversée du temps en suivant la souplesse des mutations successives du corps et de l’Esprit. Les merveilleux vaisseaux et leurs points clés en sont les éléments essentiels pour la pratique manuelle.

Kawada est le garant de la sagesse des anciens et de la transmission de cet art énergétique qu’est le Shiatsu. Artiste sculpteur, il transmet ses enseignements avec une grande simplicité et un grand savoir-être.




À la rencontre de Ohashi

Congrès de Shiatsu du 02 & 03 décembre 2017 à Paris.

Les samedi et dimache 02 et 03 décembre 2017, un congrès du Shiatsu s’est tenu à Bagnolet et a réuni environ 250 professionnels en Shiatsu venus de la France entière.

L’invité d’honneur, le grand maître Ohashi, venu de New-York, dont la renommé du OhaShiatsu est internationnale, a enrichi le congrès de sa présence.

Les conférences données le samedi portaient sur les sujets suivants autour du shiatsu et de l’accompagnement à la Santé :
- Les effets du Shiatsu sur les symptômes et la qualité de vie des patients atteints d’Amylose : l’Amylose cardiaque est une maladie multi organique qui altère considérablement la qualité de vie des personnes atteintes.
- Le Shiatsu et le traitement de la douleur : présentation de la stimulation du système parasympatique pour désamorcer le système sympatique dominant(origine de la douleur). Les grands points contre la douleur : 36 E et la conque de l’oreille.
- Shiastu et traitement de l’asthme : à Marseille une école de l’asthme intègre le Shiatsu pour apprendre aux enfants et aux parents à mieux faire face aux crises.
- Le Shiatsu dans un service pédo-psychatrique : les effets du Shiatsu sont remarqués sur les enfants en hyper-activité, le déficit d’attention, les enfants carencés et autistes.
- Les effets du Shiatsu sur les maladies rhumatoïdes inflammatoires telle que la polyarthrite, spondylarthrite ankylosante, psoriasis rhumatoïde, lupus eritémateux auto immune.

Ces recherches en cours montrent un spectre très large des actions possible du Shiatsu pour accompagner, soutenir la Santé de tous.

Plus la maladie est complexe et difficile à traiter par le système occidentale (effets secondaires importants parfois des médicaments ou inefficacité des traitements), plus le Shiatsu montre ses bienfaits et son efficacité.

Le dimanche, le maître Ohashi nous a enseigné des manœuvres très intéressantes pour aider le praticien professionnel à travailler sans se fatiguer, des conseils précieux sur le professionnalisme en Shiatsu et la capacité du praticien à gérer son corps, son temps et aussi son argent !
Le métier de praticien en Shiatsu est encore une profession en devenir et a besoin d’être bien définie et accompagnée.

Le conseil de Ohashi : « Étudiez comment rendre les gens heureux ! Et vous réussirez !… »

Nous avons besoin de ses grands Noms du Shiatsu tels que Ohashi afin de porter notre profession de praticien Shiatsu.

Merci à lui et au SPS (syndicat professionnel de Shiatsu) qui a organisé ce congrès.





La Nouvelle République
10 mai 2009

Cliquer pour agrandir
Agrandir